Daily Archives: 24th May 2017


CONVOCATION 28 Mai 2017: 24 Mai, Journée Internationale des Femmes pour la Paix et le Désarmement

24 Mai, Journée Internationale des Femmes pour la Paix et le Désarmement


La Journée internationale des femmes pour la paix et le désarmement a été créée le 24 mai 1982 par un groupe de femmes européennes pacifistes, féministes et antimilitariste, qui se sont réunies pour manifester contre les armes nucléaires et l’accroissement de l’armement. Parmi elles, les femmes du Camp de Paix de Greenham Common (Angleterre) ont été actives de 1981 à 2000.

Les Femmes en Noir considèrent la guerre comme le plus grand responsable de toutes les violences contre les femmes, la société et l’écosystème. Nous nous rendons compte que la force et la guerre constituent le langage de tout pouvoir équipé pour continuer ce statut et l’utiliser contre les femmes de manière générale. C’est le pouvoir que nous leur avons donné quand nous avons accepté nous-mêmes d’être manipulées et trompées à penser que la guerre était un moindre mal, qu’elle était nécessaire. Cette tromperie a pris racine dans des gouvernements d’hommes au cours de l’histoire, mais les femmes ont aussi leur part de responsabilité en soutenant cette position.

Ils nous ont fait internaliser que nous sommes nés violents et que des réponses violentes comme l’est la guerre, était naturelles. Nous maintenons que la violence est une réponse culturelle, qui est apprise et peut donc être changée. Cette modification commencera quand nous choisirons une éducation focalisée sur la compréhension que nous faisons partie d’un tout et que tous les gens ensemble sont essentiels pour travailler et vivre dans la dignité, un objectif qui est désirable, possible et impératif. Ce serait une transformation personnelle et sociale non violente qui ôterait le contrôle des puissants et bénéficierait à tout le monde.

Tout au cours de l’histoire, il y a eu des femmes qui ont dit NON et se sont opposées aux guerres, qui ont désobéi. Elles ont vu que des guerres étaient principalement menées contre elles et contre ce qu’elles aimaient le plus, leurs enfants, leur famille, leur vie. Les femmes ont toujours perdu, qu’elles soient du côté des vainqueurs ou des perdants et ont toujours rempli le rôle le plus difficile de reconstruire une nouvelle structure sociale, de plus en plus ardu après chaque guerres se succédant. Ce sont les femmes qui ont défendu l’idée qu’on enseigne aux enfants depuis la naissance un rôle ou un autre et que les jouets guerriers préparent les enfants à exercer la force et à penser que la guerre est la norme.

Ce sont les femmes que nous reconnaissons et que nous voulons sauver de l’ostracisme et leur rendre justice, de sorte qu’elles serviront de modèle pour surmonter la culture de pouvoir militariste dans laquelle nous sommes éduqués et de sorte que nous ne devions pas toujours recommencer à zéro. Nous voulons témoigner qu’il y a une autre manière de réaliser la justice, l’équité et la solidarité. C’est pour cela que nous déclarons qu’il devrait y avoir une place aux négociations de paix pour des femmes qui apportent leur richesse de connaissance, afin que la Paix puisse être réelle plutôt que simplement une autre distribution de pouvoir.

Aujourd’hui, nous rendons hommage à toutes nos sœurs du réseau des femmes en Noir ; toutes celles la mise en œuvre des droits des femmes sur qui luttent contre la guerre, pour les droits humains et la mise en oeuvre des droits des femmes sur toute la planète.

Nous nous souvenons spécialement :

les femmes d’Ecosse dans un campement contre la guerre et les armes nucléaires (les sous-marins Trident) à la base militaire de Coulport, les 8-16 juillet.

nos sœurs du réseau des Femmes en Noir, la Ruta Pacífica de las Mujeres en Colombie et toutes les femmes colombiennes engagées dans le processus de paix et bannissant la culture de la guerre qui leur a été imposée ces dernières années.

Les dépenses militaires dans le budget national pour 2017 augmenteront de 32% :
Objectez contre les dépenses militaires dans votre feuille d’impôt comme un moyen au service de la Paix !

http://www.nodo50.org/objecionfiscal/

« Pas un euro, ni une femme, ni un homme, ni une pensée pour la guerre »

Traduit de l’anglais par Edith Rubinstein, Bélgica

Des photos ici