Category Archives : CONVOCATIONS EN FRANÇAIS 2015


CONVOCATION 29 novembre 2015 : Arrêtons de gaspiller de l’argent pour des armes et utilisons le plutôt à erradiquer la violence de genre


Arrêtons de gaspiller de l'argent pour des armes et utilisons le plutôt à erradiquer la violence de genre

Alors que les dépenses pour les armes augmenté en Espagne année après année depuis les années 1990 à cause des engagements pris auprès des industries d’armes et de défense par le Ministère de la Défense, l’ONU a exhorté le gouvernement d’Espagne de remplir ses engagements internationaux concernant la question de l’égalité de genre face à la rétrogression alarmante en cette matière exercée ces années récentes à cause de la discrimination envers les femmes à la fois dans la législation et dans la pratique.

Ce sept novembre dernier, des milliers de femmes et d’hommes venus de toute l’Espagne ont manifesté à Madrid concernant la violence macho qui affecte les femmes pendant toute leur vie. Globalement, plus de 70% des femmes expérimentent une violence psychologique, économique et sexuelle perpétrée par leur partenaire ou ancien partenaire.
Pendant les conflits armés, le viol et la violence sexuelle sont exacerbés et utilisés comme armes de guerre, y compris la violence contre des femmes de tout âge, affectant des millions de femmes et de jeunes filles dans le but d’humilier et de terroriser les gens et de détruire les communautés créant la fiction de donner naissance à d’autres. Cette violence est aggravée par la croissance de l’islamisation dans divers pays, nuisant surtout des femmes à cause de la présence de l’ISIS et d’autres groupes armés.

La violence contre les femmes n’est pas limitée à une seule culture, région ou pays spécifique, ni à un groupe particulier de femmes dans la société La violence contre les femmes trouve ses racines dans la discrimination persistante contre les femmes.

Le 25 novembre, déclaré par l’ONU comme Journée internationale d’élimination de la violence contre les femmes :

Nous demandons pour les femmes une vie sans peur et sans violence.

Nous revendiquons un changement radical dans les budgets, afin de cesser de gaspiller de l’argent pour des armes et au lieu de cela de le dédier à des objectifs sociaux et spécialement à l’éradication de la violence de genre.

Nous requérons la mise en œuvre d’une politique sociale féministe avec une participation égale des femmes.

Nous affirmons notre confiance dans le dialogue, la justice et la non-violence comme un chemin pour la compréhension entre les gens.

Nous voyons la nécessité de promouvoir une « Education pour la Paix » à partir d’une perspective du genre, interceptant des situations de violence à leurs racines et promouvant le changement social non-violent ; de participer aux tables de négociations pour la Paix ; de travailler à l’autonomie et à l’égalité ; de créer une Paix juste et durable et de réclamer « la vérité, la justice et la réparation » de sorte que l’horreur ne se répète pas.

Expulsons la guerre et la violence
de l’histoire
et de nos vies


Traduit de l'anglais par Edith Rubinstein, Bélgica


CONVOCATION 27 SEPTEMBRE 2015 : L’inmigration n’est PAS le problème


L'inmigration n'est PAS le problème

"Comme femme, je n’ai pas de pays. Comme femme, mon pays est le monde entier
Virginia Woolf

Les Femmes en Noir de Madrid veulent dénoncer la politique concernant la migration, à la fois de l’Union européenne et du gouvernement espagnol.

En ce moment, nous voulons garder à l’esprit les causes des déplacements humains, la nature des guerres déclarées et introduites par nos gouvernements dans divers pays de la planète, clairement pour des raisons de contrôle et de domination, ainsi que les politiques qu’ils exécutent en faveur de gouverneurs qui n’ont pas le respect des droits humains.

Les événements récents dans le sud de l’Europe rendent évident une stratégie inhumaine pour l’immigration. L’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des états-membres de l’Union européenne (FRONTEX) promeut la militarisation des frontières et les convertit en champs de bataille où les vitimes n’ont aucune importance aussi longtemps qu’il est clair qu’on ne leur permettra pas d’entrer en Europe. Nous rappelons que seulement 30% est dépensé pour l’aide humanitaire en comparaison avec les dépenses pour FRONTEX.

Tolérer la souffrance de millions de gens pour permettre à quelques business de s’enrichir eux-mêmes encoré davantage est à la fois inacceptable et inmoral. Notre gouvernement permet la vente d’armes et les fils barbelés utilisés en Hongrie sont fabriqués en Espagne.

Nous sommes solidaires des femmes qui vivent dans des pays en conflit et qui subissent cette misère de la migration. Quand la structure sociale et humaine s’effondre, ce sont les femmes qui entretiennent la vie, ce sont elles, qui maintiennent les liens de l’unité et sont les agents de la réconciliation.

Nous sommes aux côtés de la population civile, qui est celle qui souffre des conséquencences de la guerre. Nous sommes préoccupées qu’on parle d’intervention armée, niant toute possibilité de diplomatie. Nous pensons que l’issue réelle et définitive pour des conflits devrait émerger d’un changement des valeurs de politique internationale et de la participation de la société civile. Cette croyance est clairement confirmée et renforcée par les desastres des interventions militaires qui ont eu lieu à ce jour.

Nous sommes indignées que les grands mouvements migratoires causés par les guerres ou la famine ne nous inquiètent pas jusqu’à ce qu’ils viennent à nos portes.

Les Femmes en Noir:

Réclament un changement urgent dans la politique internationale. Nous demandons une politique qui permette aux personnes de vivre avec dignité et avec le respect de leurs droits humains n’importe où sur la planète.

Nous réclamons que l’argent destiné à FRONTEX soit investit dans la coopération afin que les personnes ne soient pas obligées d’émigrer pour survivre.

Nous déclarons notre soutien aux ONGs, collectifs et aux personnes impliquées dans le soutien des migrants.

Nous réclamons que le gouvernement d’Espagne et l’Union européenne conçoivent une politique de migration plus humanitaire.

Nous exprimons la nécessité de chercher des actions contre le racisme et la xénophobie, intégrant une perspective de genre.

Nous invitons à une réflexion personnelle sur les attitudes et les préjugés en relation avec l’immigration et au droit de chaque personne à une vie dans la dignité.

Expulsons la guerre de l’histoire et de nos vies

Traduit de l'anglais par Edith Rubinstein, Bélgica


Plus d'information (en espagnol):
"Un éxodo de 600 millones de personas"
"Radiografía de los refugiados en el mundo"
"Los refugiados no tienen por qué migrar de forma ilegal: las medidas que la UE no aplica"
"Debate: Crisis de refugiados ¿Debería Europa abrir sus fronteras o reforzarlas?"
"Europa gasta 13000 millones para frenar la inmigración, los traficantes ganan 16000"
"Impresionante demostración de solidaridad de los alemanes en apoyo a los refugiados"
"El apoyo a los refugiados desborda lo institucional en Madrid"